Stop FGM now: le non-profit détourne les codes de la beauté

Publié le par S.

Amies du sexe féminin. Vous aimez Dove et sa campagne "pour toutes les beautés"? Vous adorez qu'une marque vous dise que vous êtes belle telle que vous êtes? Alors ouvrez les mirettes et dites-moi ce que vous pensez de ce spot, qui reprend justement cette ligne stratégique là, au profit d'une cause certainement pas marchande. Pour ne pas casser l'effet de surprise, je ne mentionne l'annonceur que plus bas: ce serait dommage de couper l'élan d'une telle slap...:

 

 

L'auteur du spot est donc la fondation Waris Diris, du nom de la top model Somalienne au parcours courageux (ambassadrice à l'ONU contre la mutilation des parties génitales des femmes; co-fondatrice, au sein du groupe PPR, de la Fondation d'entreprise pour la Dignité et les Droits des Femmes); un parcous narré par le récent film Fleur du Désert.

Détournement judicieux de codes publicitaires immédiatement assimilables à des annonceurs venus de la beauté, recours à une égérie qui ne correspond pas à la représentation mentale que peuvent se faire les individus des victimes de mutilations: la fondation fait tout pour tromper son public, et le secouer le plus fort possible. Bien joué.

 

Source: osocio.org

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

The Greenwasher 06/08/2010 07:50


J'ai aimé la campagne Dove, un peu moins son détournement par Greenpeace, et beaucoup celle-ci. Une bonne claque...