"One person can save trees", Starbucks lui sauve des forêts

Publié le par M.

Il y a peu de marques qui parviennent à allier discours écolo et actions engagées, discours engagé, et implication ludique du conso, implication du conso et opération commerciale. Starbucks y arrive parfaitement. Elle l’a démontré le 15 Avril dernier en plein New-York. La marque qui répète à qui veut bien l’entendre qu’entre elle et ses conso il y a plus que du café (« You and Starbucks, it’s bigger than coffee »), et qu’il n’y a pas de petits gestes quand on est des millions à les faire ("One person can save trees, together we can save forests"), a invité les New-Yorkais à réaliser une forêt symbolique de gobelets en carton. Chaque gobelet déposé était échangé contre un « travel mug », ces thermos que les Américains – et les MiniMug (blague à part )– emmènent partout. Résultat une prise de conscience en live, une opération commerciale participative, et une réalisation étonnante et esthétique facilement relayée par les media. Jugez plutôt :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MiniMuG 17/05/2010 09:47


Eh eh eh.... Je me sens en effet très concerné par les problématiques de tasses...


dorothor 11/05/2010 15:04


seul un minimug pouvait écrire cet article...