Marque France et Egérie

Publié le par One Slap A Post

 revoir-integralite-discours-nicolas-sarkozy-p-L-1.jpeg 

 

Nous vous parlions la semaine dernière de la volonté gouvernementale de consolider une marque France en perdition, évoquant au passage la difficulté de mobiliser l’interne, premier public relais, et en l’occurrence, champion du pessimisme et de l’auto-critique.

 Mais la dernière visite de Monsieur Sarkozy en Terre d’Amérique, nous pousse à revoir notre propos. Le premier défi ne réside-t-il pas plutôt dans le choix de son incarnation ?

 

Dans son discours aux étudiants de l'université Columbia (extraits consultables sur le site de LCP : http://www.lcpan.fr/Discours-de-Nicolas-Sarkozy-devant.html ), notre président se livre à un exercice dans lequel il excelle : donner la leçon. Trop content d’être (enfin) le meilleur ami de cet élégant Président, jubilant d’être ainsi couvert d’honneurs (rappelons que Monsieur Nicolas et son épouse ont été conviés à diner dans les appartements privés du couple Obama), Monsieur notre Chef de l’Etat s’est laissé aller… Chassez le naturel, il revient au galop. S’il a fait des efforts d’humilité, ces derniers lui ont tant pesé, que Nicolas Sarkozy s’est allègrement rattrapé lors de cette conférence donnée à Columbia.

           

« C’est son rôle de porter ainsi fièrement les couleurs hexagonales », me direz-vous. Et je ne pourrais que vous donner raison. Mais entre porter fièrement, et se vanter outrageusement d’une supériorité morale, il n’y a qu’un pas, qu’un Chef de l’Etat ne saurait franchir.  Question de respect, d’une certaine inter-culturalité, et d’humilité. Chez nos voisins d’outre Atlantique le Français est réputé pour son arrogance, son manque d’élégance, de tact, son infini chauvinisme (un comble me direz-vous)…. Voilà que le (petit) marteau vient d’enfoncer le (gros) clou.  

Rappelons que l’égérie se veut l’incarnation des valeurs, de la philosophie et de l’ADN de la marque….

Commenter cet article