Fin des vacances : la SNCF prolonge la magie

Publié le par M.

Nous vous avions prévenu : 1/ la machine à baffes s'est reposée pendant près d'un mois et revient plus en forme que jamais, 2/ la rentrée est hyper riche.

 

Et dans cette actualité super bookée : un bel aller-retour bien senti pour les dernières campagnes SNCF (oui les mauvais jeux de mots sont eux aussi rentrés de vacances!). Pas facile de rester crédible, de gagner et de conserver la sympathie de ses usagers quand on a l'art de faire dans le désagrément. Et comme les préavis de grève font eux aussi leur rentrée des classes, la SNCF anticipe et lance "bonjour au revoir", une campagne digitale, qui vient soutenir et illustrer une promesse simple : "Plus loin que vous ne l'imaginez" .

 

 

 

Un peu facile me direz-vous. Et bien pas tant que ça vous répondrais-je. C'est bien sûr culoté quand on sait combien la SNCF a pu mettre certains d'entre nous dans la mouise, et il y a fort à parier que des parodies sur les variantes de promesse "plus loin la galère" "plus loin dans la looz" etc... fleuriront si les grèves annoncées poussent plus loin l'agacement. Mais en attendant, la justesse du ton : pas de mea-culpa mais pas d'over promesse non plus, pousse à adhérer. Et ce aussi parce qu'une question vous taraude tout au long de la video "mais comment ont-ils su?? Comment ont-ils su que Sylvie était fan de heavy metal???". Et c'est bien là que son claque magistrale et génie génial : la SNCF fait bien plus attention à vous que vous ne le pensez. Quand on sait les crises d'hystérie qu'elle a pu faire naitre sur les quais de gare bondés, il fallait oser une telle promesse. Mais encore une fois ça passe. Ca passe d'autant plus admirablement, qu'une seconde pensée vien vous habiter la seconde moitié de la video "t'imagines la logistique et l'organisation de malade qu'il a fallu??!!". Et bam, biiiig slap : la SNCF s'est mise en quatre, pour vous surprendre et vous faire sourire même pas 5 minutes. Si c'est pas ça le summum de l'attention portée au client, si c'est pas ça l'essence du service, si c'est pas ça une entreprise habitée par la simple envie de vous faire plaisir, mais alors qu'est-ce donc?? Et voilà un ADN de marque magistralement ravivé, et ré-affirmé : la SNCF est une entreprise à votre service. Si son monopole a pu la pousser à l'oublier, c'est désormais ce qui l'anime chaque jour (on pense encore une fois à cette organisation admirablement rodée). Magistrale claque donc.

 

Reste à savoir si les grèves de la semaine prochaine ne viendront pas tout entâcher. En attendant on ne boude pas notre plaisir.

Commenter cet article